Archive for Nos livres blancs

La Bibliothèque quatrième lieu, espace physique et/ou en ligne d’apprentissage social

LA BIBLIOTHEQUE QUATRIEME LIEU, ESPACE PHYSIQUE ET/OU EN LIGNE D’APPRENTISSAGE SOCIAL – Un nouveau modèle de circulation des savoirs, par Victoria Pérès-Labourdette Lembé (Juin 2012)

La bibliothèque quatrième lieu, espace physique et/ou en ligne de l’apprentissage social (« espace de l’apprendre »), dont Jill Hurst-Wahl, Paul Signorelli et Maurice Coleman ont posés les bases, est-elle la synthèse de la bibliothèque troisième lieu («espace du rencontrer»), du Learning center («espace de l’étudier») et du FabLab («espace de faire») ?

La bibliothèque quatrième lieu physique est « une communauté d’études, sous-sol et garage où l’apprentissage, l’activité (faire) et la conversation se croisent. Et comme les personnes y vont et viennent, il y a la possibilité d’y transférer la connaissance aussi bien que celle de construire sur ce que les autres sont capables de mettre en contribution. C’est un lieu où la seule règle est «apprendre» (« Maurice Coleman’s biweekly T is for Training podcast »)« .

La bibliothèque quatrième lieu en ligne, ancrée dans la connexion numérique et la représentation permises par les TIC, est accessible par l’ensemble des terminaux numériques existants : ordinateurs, tablettes, téléphones mobiles, consoles de jeux, … Elle n’est pas une réplique, un miroir de la bibliothèque physique mais s’en éloigne volontairement pour proposer l’accès à d’autre espaces. Elle repose fondamentalement sur l’aide à la constitution et l’accompagnement de plusieurs types de communautés numériques : d’apprentissage, de pratique, d’intérêt, de construction de connaissances, de recherche.

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement : La Bibliothèque quatrième lieu, espace physique et/ou en ligne d’apprentissage social – Un nouveau modèle de circulation des savoirs