La Bibliothèque quatrième lieu, espace physique et/ou en ligne d’apprentissage social

LA BIBLIOTHEQUE QUATRIEME LIEU, ESPACE PHYSIQUE ET/OU EN LIGNE D’APPRENTISSAGE SOCIAL – Un nouveau modèle de circulation des savoirs, par Victoria Pérès-Labourdette Lembé (Juin 2012)



La bibliothèque quatrième lieu, espace physique et/ou en ligne de l’apprentissage social (« espace de l’apprendre »), dont Jill Hurst-Wahl, Paul Signorelli et Maurice Coleman ont posés les bases, est-elle la synthèse de la bibliothèque troisième lieu («espace du rencontrer»), du Learning center («espace de l’étudier») et du FabLab («espace de faire») ?



La bibliothèque quatrième lieu physique est « une communauté d’études, sous-sol et garage où l’apprentissage, l’activité (faire) et la conversation se croisent. Et comme les personnes y vont et viennent, il y a la possibilité d’y transférer la connaissance aussi bien que celle de construire sur ce que les autres sont capables de mettre en contribution. C’est un lieu où la seule règle est «apprendre» (« Maurice Coleman’s biweekly T is for Training podcast »)« .



La bibliothèque quatrième lieu en ligne, ancrée dans la connexion numérique et la représentation permises par les TIC, est accessible par l’ensemble des terminaux numériques existants : ordinateurs, tablettes, téléphones mobiles, consoles de jeux, … Elle n’est pas une réplique, un miroir de la bibliothèque physique mais s’en éloigne volontairement pour proposer l’accès à d’autre espaces. Elle repose fondamentalement sur l’aide à la constitution et l’accompagnement de plusieurs types de communautés numériques : d’apprentissage, de pratique, d’intérêt, de construction de connaissances, de recherche.



Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement :
La Bibliothèque quatrième lieu, espace physique et/ou en ligne d’apprentissage social – Un nouveau modèle de circulation des savoirs


One comment

  1. […] AGENCE GUTENBERG 2.0 » La Bibliothèque quatrième lieu, espace physique et/ou en ligne d’apprent… <b>LA BIBLIOTHEQUE QUATRIEME LIEU, ESPACE PHYSIQUE ET/OU EN LIGNE D?APPRENTISSAGE SOCIAL ? Un nouveau mod? un CDI plus communiquant <i>Lors de ma prise de fonction en 2004, j'ai hérité de la gestion d'un centre de ressources complètement « sinistré ». Lauréate du CAPES en 2003, j'avais très peu d'expérience toutefois ce nouveau défi me motivait fortement. Le CDI sous fréquenté fonctionnait néanmoins en dépit de l’état des locaux (mobilier vétuste, peinture défraîchie, baies vitrées cassées, dalles endommagées), d’un fonds documentaire pauvrissime non adapté aux programmes et formations dispensées dans l’établissement. Ce lycée polyvalent accueille 1050 élèves et propose des enseignements généraux, techniques et professionnels (Génie thermique, Génie civil, Mécanique, Sciences et techniques de l'ingénieur…) </i>*} Il fallait sans plus tarder exploiter l’énorme potentiel de ce CDI (beaux volumes, salle lumineuse) et le valoriser afin de créer une culture CDI inexistante jusqu’alors. Restaurant du Rolex Learning Center by marco_pozzo Pour faire des bibliothèques de nouveaux espaces d’échanges et de flânerie, on transforme ce lieu de savoir en un espace multifonctions. Qu’il s’agisse de boire un verre après le travail, de se restaurer ou bien de flâner dans une galerie d’Art, la démarche est toujours la même : répondre aux différents besoins des usagers, leur simplifier la vie mais aussi les surprendre. Si les bibliothèques développent avec autant d’énergie ces services, c’est aussi parce qu’elles ont compris que ces initiatives rallongent considérablement le temps de visite des usagers. Snack du Rolex Learning Center by lacrèm-Marcel Broekarts […]